La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Ecole Provinciale d’Administration et de Pédagogie

UP 305-C : Ateliers d’écriture

Descriptif

6 séances de cours + 1 séance de retour réflexif (évaluation)

Chargé.e.s de cours : Cécile HAYEZ, Véronique Demazy et Virginie Massart

Cette formation permettra aux étudiant.e.s de s’approprier les modèles théoriques de l’écriture afin de l’enseigner efficacement.

Elle amènera, entre autres, les étudiant.e.s à s’approprier les fondements de l’enseignement explicite et réciproque.

Enfin, elle envisagera et accompagnera les étudiant.e.s dans la mise en place au sein des classes d’ateliers d’écriture.

AXES ABORDÉS :

  • L’enseignement explicite et réciproque
  • Comprendre le concept d’écriture
  • Les modèles théoriques de l’écriture
  • Planifier, construire et mettre en place des ateliers d’écriture

Programme

  1. Mercredi 15 janvier 2025 (14h-17h)
  2. Mercredi 22 janvier 2025 (14h-17h)
  3. Mercredi 29 janvier 2025 (14h-17h)
  4. Mercredi 12 février 2025 (14h-17h)
  5. Mercredi 19 février 2025 (14h-17h)
  6. Mercredi 10 mars 2025 (14h-17h)
  7. Samedi 28 juin 2025 Evaluation (1ère session)de 17h à 20h
  8. Samedi 30 aout 2025 Evaluation (2ème session) de 9h à 12h

Objectifs

Objectifs d’amélioration – fixés par le Gouvernement

  • Améliorer significativement les savoirs et compétences des élèves,
  • Réduire les différences entre les résultats des élèves les plus favorisés et ceux des élèves les moins favorisés d’un point de vue socio-économique,
  • Accroitre les indices du bienêtre à l’école et de l’amélioration du climat scolaire.

Objectifs visés dans le livre 6 du Code de l’enseignement

1° les compétences de l’acteur institutionnel, social et culturel.

  1. a) agir comme acteur social et culturel au sein de l’école et de la société, y compris dans leur transformation, intégrer la diversité et développer des pratiques citoyennes pour plus de cohésion sociale ;
  2. b) comprendre les enjeux éthiques et respecter les cadres déontologiques et réglementaires de la profession dans une perspective démocratique et de responsabilité ;
  3. c) analyser l’environnement organisationnel et institutionnel du système éducatif et agir en son sein notamment en interagissant avec les collègues, les parents, la direction et d’autres acteurs afin de :
  4. i) s’inscrire dans la démarche de pilotage de l’école et de participer aux démarches d’amélioration du système éducatif de la Communauté française ;
  5. ii) faire de l’école un lieu où les élèves apprennent, se développent et se forment dans un climat positif, et non un lieu de sélection ;

2° les compétences de l’acteur d’une organisation apprenante dans une dynamique collective.

  1. a) s’investir dans le travail collaboratif au sein d’une équipe éducative afin d’en augmenter le professionnalisme et l’expertise par la mobilisation de l’intelligence collective, notamment au cours de concertations ;
  2. c) contribuer à la diffusion, au sein de l’équipe éducative, des acquis liés aux formations suivies ou des capacités développées par celles-ci ou par l’expérience.

3° les compétences de l’organisateur et accompagnateur d’apprentissages dans une dynamique évolutive.

  1. a) maitriser les contenus disciplinaires, leurs fondements épistémologiques, leur évolution scientifique et technologique, leur didactique et la méthodologie de leur enseignement ;
  2. b) maitriser les savoirs relatifs aux processus d’apprentissage, aux recherches sur les différents modèles et théories de l’enseignement ;
  3. c) maitriser la langue française écrite et orale de manière approfondie pour enseigner et communiquer de manière adéquate dans les divers contextes et les différentes disciplines liés à la profession ;
  4. d) prendre en compte et développer les dimensions langagières des apprentissages et enseignements, en étant attentif à la langue de scolarisation ou langue d’apprentissage et conscient du caractère socialement et culturellement inégal de la familiarisation à celle-ci ;
  5. e) agir comme pédagogue au sein de la classe et au sein de l’établissement scolaire dans une perspective collective, notamment à travers :
  6. la conception et la mise en œuvre d’une démarche d’enseignement et d’apprentissage, comprenant des pratiques variées de nature à renforcer la motivation et la promotion de la confiance en soi des élèves et à développer leur créativité et leur esprit d’initiative et de coopération ;
  7. la conception, le choix et l’utilisation de supports didactiques, de manuels, de logiciels scolaires et d’autres outils pédagogiques ;

iii. la construction et l’utilisation de supports d’observation et d’évaluation ; cette dernière étant spécifiquement à visée compréhensive et formative, favorisant la responsabilisation et la participation de l’élève dans ses apprentissages ;

  1. la conception et la mise en œuvre de pratiques de différenciation pédagogique, d’accompagnement personnalisé des élèves tenant compte de leurs acquis antérieurs, de leur profil d’apprenant et, s’il échet, de leurs besoins spécifiques et reposant notamment sur le coenseignement ou la cointervention pédagogique ;
  2. la mise en place d’activités d’apprentissage interdisciplinaires ;
  3. h) créer un cadre relationnel bienveillant pour faciliter la communication avec les élèves, leur entourage notamment familial, ainsi qu’avec les collègues ;
  4. i) gérer le groupe-classe en situation éducative et pédagogique de manière stimulante, structurante et sécurisante

4° les compétences du praticien réflexif.

  1. a) lire de manière critique les résultats de recherches scientifiques en éducation et en didactique et s’en inspirer pour son action d’enseignement ainsi que s’appuyer sur diverses disciplines des sciences humaines pour analyser et agir en situation professionnelle ;

b) mener, individuellement et avec ses pairs, une observation et une analyse critique et rigoureuse de ses propres pratiques et de leur impact sur les élèves afin de réguler son enseignement et d’en faire évoluer les stratégies et conditions de mise en œuvre dans une perspective d’efficacité et d’équité.